Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présensation

  • : InZurractions
  • InZurractions
  • : Philosophie,vidéos, textes, Deleuze, Guattari, Freud, Lacan, Marx, Debord, Foucault, ,Spinoza, Leibniz, Derrida, agamben, Zizek, Latour, Stengers, Nathan, Malabou, Neyrat, Badiou, Rosset, Negri, Sloterdijk, Stiegler, Bergson, Bateson,révolution, communisme, écologie, éthologie, affects, gauche, lignes de fuite, déterritorialisation, pratiques, transversalité, schizo,Terre,Monde...
  • Contact

Modulactions

Philosophie,vidéos, textes, Deleuze, Guattari, Freud, Lacan, Marx, Debord, Foucault, ,Spinoza, Leibniz, Derrida, Agamben, Zizek, Latour, Stengers, Nathan, Malabou, Neyrat, Badiou, Rosset, White, Negri, Sloterdijk, Stiegler, Bergson, Bateson,révolution, cata-strophe, communisme, écologie, éthologie, forces, fidélité, ouvert, moléculaire, transindividuation, affects, gauche, hypomnemata, événement, lignes de fuite, anamnèse, déterritorialisation, pratiques, transversalité, schizo, Terre...

Reperches

Pensées par slogan...

Comment s'en sortir sans sortir?
sculpter l'air de l'ère délétère
en aucun cas la catastrophe n'épuise le sens du possible: cata-strophè...
le jeu est toujours un je avec le feu...métallurgie intensive
lucidité;ludicité
donner consistance au chaos
sans rien perdre de l'infini dans lequel la pensée plonge
dans ces phantômes pré-individuels
ma faim qui d'aucun fruits ici ne se régale
trouve en leur docte manque une saveur égale
devenir armé pour une polémologie de la hantise
par et dans une organologie pluriverselle
comment se dé-couvre par trans-formation
la clâmeur par ex-clamation de notre prothéticité
à la pointe de notre ignorance
palabres du poisson-volant
pour s'aimer-veiller
en z mineurs

 

 

Strates Temporelles

/ / /
"L'homme est matière, fragment, superflu, glaise,
fange, non-sens, chaos;
mais l'homme est aussi créateur, sculpteur,
dur marteau, spectateur divin
et repos du septième jour. (...) "

Friedrich Nietzsche
Par-delà le Bien et le Mal; aph.225









Foisonnants, signes volatils,
                                 orphelins de trop de pères
dissipés prolifèrent
                                   ses brouhahas le font encore, rides
                  pleureront dans leur tombe
de surface à masse sacrée                                         or

fulgurante
sa passion
pivotale


Racines, sources et sève
une pièce unique, cible
reproductible
effort de
désossement, fatal,
squelette minimal en
nébuleux, totalitaire en
creux, "tout est dans tout!"
dit-il à partir de

                                                                                     LUI



Ses peaux s'enveloppent
ensemble, anneaux brisés
mais
                                                         enchevêtrés
(lisez: le plus profond)

Laisse et fers,
le rêvéveillé
Gardiens et opiacés
les trois mamelles en une
Eglisportacle!
Alliage du sabre et du
goupillon




le marbre glacé
sur lequel virevolte
dans un ballet infernal
les veaux de plombs
distoccultés

Alors...


Déjamber le zénith
avec un scalpel
ascéré
délicat
non
une massue
pour couper un atôme




Prédateur,
                      parce qu'il a la trouille,
ciseaux
                                                     instinct de sous-vie, monocle de
                                                                             l'homme au râle
                                                                                                    d'épinal

sous la dévo(ra)tion...

(que contemple l'homme?
Ses parties parties...
Fuites qui lui s'obstruent
les trous)



L'embrigarnement
embryonnaire,
ne naquit-il point avant d'être clastré?

cloîtréduilimitétoufficompartimendorlotriturévidémensrongé                    ?  




     
                                   Prénom! Nom!                                                    Opp(imp)osition!      Esprit ra(n)geur...



Maladie de peau de la Terre                                Avance le délu Je!


                                                                        Tombe dans la coupure!

           Le point rempli de lui-même                                                              Formaplaplastique marche


                                                                        Les pieds en l'air

Le con-damné,                   diver(perver)tissé
ferait éclater/ le Grand Canyon avec lui

Disparation et                                                    recueil fêlé, rituel, stance axiale


                                                                        accueillante



                               Le sujetamis                           (faire des limites des objets de fantaisie)






Dans l'amplitude du balancier                             
Contre l'esprit
de l'escalier
Déplier son corps, l'écoulé,                                        en lui et sur lui, enduit

Le dividu se fleuve, au Midi, ouvre les vannes
se navigue dessus,                           gouvernail et torrent
entre des rives de novation,                               membranes vibratiles
Ame p(l)ieuse, tumulte orgique,                                   le dansueur oscillant
Prurit bouillonnant d'inflexions,                             vis motrix

Inclinations décisoires

du so(u)rcier

infranimal,                                          anomal, vecteur

élastiquanimique                                  le rugueux, l'aspérité
phénomène de bordure
le dissimilaire

                                 jouissant du Créel............

Mais crrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrisssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssse



A vue de

Refrains
montant la marée
les horloges
arrêtées
aux châteaux de sable
la fête finie, courbure
d'envoûtement
impuissance sidérée

(Qu'en dira-t-on?
Pour qui vont-ils nous prendre?
Pour qui nous prenons-nous?)

Effectivement! Affectivement! Exaltement!



Babillements en une gamme,                   seule
La barque échoue,                                    s'enlise



                                                                               dans la boue



Alors...


Laisser-être
le corps du cortège

Regarder ailleurs
où cela s'écarte tel
une enclave de vide
pages grouillantes de nos (l)armes
les retraits et levées
dans le trop-plein de
l'humaine main tenant                                     son dessein d'elle-même

et et et et et

s'y atta(qu)(ch)er... point de suspension




Publié aux éditions MaelstrÖm réEvolution poétique (collection compAct)
Legture, ici, là: link

Partager cette page

Repost 0
Published by