Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présensation

  • : InZurractions
  • InZurractions
  • : Philosophie,vidéos, textes, Deleuze, Guattari, Freud, Lacan, Marx, Debord, Foucault, ,Spinoza, Leibniz, Derrida, agamben, Zizek, Latour, Stengers, Nathan, Malabou, Neyrat, Badiou, Rosset, Negri, Sloterdijk, Stiegler, Bergson, Bateson,révolution, communisme, écologie, éthologie, affects, gauche, lignes de fuite, déterritorialisation, pratiques, transversalité, schizo,Terre,Monde...
  • Contact

Modulactions

Philosophie,vidéos, textes, Deleuze, Guattari, Freud, Lacan, Marx, Debord, Foucault, ,Spinoza, Leibniz, Derrida, Agamben, Zizek, Latour, Stengers, Nathan, Malabou, Neyrat, Badiou, Rosset, White, Negri, Sloterdijk, Stiegler, Bergson, Bateson,révolution, cata-strophe, communisme, écologie, éthologie, forces, fidélité, ouvert, moléculaire, transindividuation, affects, gauche, hypomnemata, événement, lignes de fuite, anamnèse, déterritorialisation, pratiques, transversalité, schizo, Terre...

Reperches

Pensées par slogan...

Comment s'en sortir sans sortir?
sculpter l'air de l'ère délétère
en aucun cas la catastrophe n'épuise le sens du possible: cata-strophè...
le jeu est toujours un je avec le feu...métallurgie intensive
lucidité;ludicité
donner consistance au chaos
sans rien perdre de l'infini dans lequel la pensée plonge
dans ces phantômes pré-individuels
ma faim qui d'aucun fruits ici ne se régale
trouve en leur docte manque une saveur égale
devenir armé pour une polémologie de la hantise
par et dans une organologie pluriverselle
comment se dé-couvre par trans-formation
la clâmeur par ex-clamation de notre prothéticité
à la pointe de notre ignorance
palabres du poisson-volant
pour s'aimer-veiller
en z mineurs

 

 

Strates Temporelles

1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 12:16

Le Hérisson dans le brouillard (en russe : Ёжик в тумане, Iojik v toumané) est un film d'animation soviétique réalisé en 1975 par Youri Norstein, produit au studio Soyuzmultfilm à Moscou. Le scénario a été écrit par Sergueï Lvovich Kozlov, qui a publié en russe un recueil de contes homonyme.

 

 

 


 

 

Je suis tombé dans la rivière, pensa le petit hérisson et il frissonna de peur.
La rivière n'a qu'à m'emporter, décida-t-il enfin. Et le courant l'emportait doucement.
Je suis tout trempé. Je vais bientôt me noyer, pensa le petit hérisson.
Soudain, quelqu'un effleura sa patte arrière.
- Excusez-moi..., demanda quelqu'un silencieusement. - Qui êtes-vous et que faites-vous ici ?
- Je suis le petit hérisson, répondit aussi silencieusement le petit hérisson. Je suis tombé dans la rivière.
- Alors asseyez-vous sur mon dos, proposa silencieusement quelqu'un. Je vais vous porter sur la rive.
Le petit hérisson s'assit sur le dos glissant et étroit du mystérieux personnage et se retrouva sur la rive en un instant.
- Merci ! dit-il à haute voix.
- De rien ! répondit silencieusement quelqu'un que le petit hérisson n'aperçut même pas, et qui s'évanouit dans l'onde...


- Te voilà enfin ! dit l'ourson qui s'était réveillé et avait aperçu sur son perron le petit hérisson.
- Me voilà.
- Et où étais-tu passé ?
- J'étais absent bien longtemps, répondit le petit hérisson.
- Quand on disparaît, il faut d'abord prévenir ses amis !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ruz - dans Polièmes
commenter cet article

commentaires