Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présensation

  • : InZurractions
  • InZurractions
  • : Philosophie,vidéos, textes, Deleuze, Guattari, Freud, Lacan, Marx, Debord, Foucault, ,Spinoza, Leibniz, Derrida, agamben, Zizek, Latour, Stengers, Nathan, Malabou, Neyrat, Badiou, Rosset, Negri, Sloterdijk, Stiegler, Bergson, Bateson,révolution, communisme, écologie, éthologie, affects, gauche, lignes de fuite, déterritorialisation, pratiques, transversalité, schizo,Terre,Monde...
  • Contact

Modulactions

Philosophie,vidéos, textes, Deleuze, Guattari, Freud, Lacan, Marx, Debord, Foucault, ,Spinoza, Leibniz, Derrida, Agamben, Zizek, Latour, Stengers, Nathan, Malabou, Neyrat, Badiou, Rosset, White, Negri, Sloterdijk, Stiegler, Bergson, Bateson,révolution, cata-strophe, communisme, écologie, éthologie, forces, fidélité, ouvert, moléculaire, transindividuation, affects, gauche, hypomnemata, événement, lignes de fuite, anamnèse, déterritorialisation, pratiques, transversalité, schizo, Terre...

Reperches

Pensées par slogan...

Comment s'en sortir sans sortir?
sculpter l'air de l'ère délétère
en aucun cas la catastrophe n'épuise le sens du possible: cata-strophè...
le jeu est toujours un je avec le feu...métallurgie intensive
lucidité;ludicité
donner consistance au chaos
sans rien perdre de l'infini dans lequel la pensée plonge
dans ces phantômes pré-individuels
ma faim qui d'aucun fruits ici ne se régale
trouve en leur docte manque une saveur égale
devenir armé pour une polémologie de la hantise
par et dans une organologie pluriverselle
comment se dé-couvre par trans-formation
la clâmeur par ex-clamation de notre prothéticité
à la pointe de notre ignorance
palabres du poisson-volant
pour s'aimer-veiller
en z mineurs

 

 

Strates Temporelles

9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 09:08


envoyé par forumdesimages.

Présenté par Jean-Baptiste Thoret. Spécialiste du Nouvel Hollywood et du cinéma de genre, Jean-Baptiste Thoret est critique à Charlie Hebdo et chroniqueur à France Culture. À paraître : “Michael Mann, un Saturne américain” (Éd. Cahiers du cinéma, 2010).

Gilles Deleuze clôt “L’Image-Mouvement” par un chapitre, “La crise de l’image-action”, dans lequel, à partir des films d’Hitchcock (Fenêtre sur cour), il identifie la fi n de cette grande forme propre au cinéma hollywoodien, qui se manifeste d’abord par la perte du “lien sensorimoteur”. Quelles furent les conséquences esthétiques et formelles de cette crise ? Aujourd’hui, après la redécouverte du cinéma américain des années 70, ce concept est-il toujours valide ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

otto karl 09/12/2009 11:54


Merci, donc. J'oubliais.


otto karl 09/12/2009 11:26


Vivifiante présentation. Un type passionné passionnant. Que je connaissais pas. Je sais qu'il officie à la radio par ailleurs, mais pourquoi on lui laisse pas ici la parole plus longtemps, des
heures et des heures ? Je me pose toujours cette question, dans ces cas-là. C'est quoi ces impératifs de format, à la noix !...